Wednesday, January 24, 2007

cauchemar

cauchemar de Beyrouth
le 23 janvier 2007

la fumée s'élève des têtes
et des pneus
Lghorayeb
23 janvier 2007

14 comments:

Sixtine said...

Comme j'angoisse, je préfère raconter des conneries... C'est ma DCA à moi.... Je suis les infos au plus près (en tout cas ce que les médias veulent bien distiller).
Bawsat à toutes,

Sixt'

laure ghorayeb said...

les 24 heures qui viennent de se passer ont été pire que les 15 années de guerre civile.
rien ne peut expliquer notre peur et notre désespoir de voir notre pays libéré de toute ingérence et de toute tentative de renverser l'ordre établi.
voilà 48 heures de tensions surhumaines.
l'alerte est suspendue,jusqu'à quand?on a peur et on se dit pourquoi encore?

Sixtine said...

En attendant des news voici ma conn.... mon billet du jour :


Le cabinet de Mr N'guyen van Loc baigne dans une douce lumière orangée qui sent bon le diplôme raté d’astrologue- phytothérapeute. Il est 14h45 et je m’apprête à me faire fourrer une foultitude de choses absurdement pointues par un type qui a fait peindre tous ses murs en jaune poussin, c’est dire si je suis un peu foldingue
.
Je me sens légèrement tendue, mais sans plus. Mettons tendue comme avant la grande mue dépilatoire de l’été. Pas trop donc.....
Mais un peu quand même. On ne sait jamais si la mue va réussir et les petites culottes fondent à vue d’œil, alors...... Tendue moyen et demi si je devais résumer.

Bref.

La table basse est pleine de philosophie. J’attaque Biba par la face pub et j’arrive au sommaire dès la page 41 que je quitte assez vite pour me rendre à la page 108 sans repasser par la case article mais en touchant quand même 20 000 pubs pour des machins donc je ne sais trop ce à quoi il servent mais dont je suis sûre qu’il ne faille pas, nécessairement, une fille à poil pour les vendre.
En plus, elles sont toujours superbes et gaulées de la mort ce qui m'énerverait presque, un jour comme aujourd'hui !

« Je n’ai pas le look de mon job » déclare formellement Annie, employée au ministère des finances arborant deux énormes cock-rings plantées pile dans les lobes d’oreilles et je me prends à imaginer un scène truculente où deux mecs avec d’énormes........ mais je tourne trop vite la page pour imaginer la suite, c’est dommage.....

J’apprends qu’horoscopiquement parlant j’ai la grande forme alors je suis tentée de me lever et de m’en aller. Si j’ai la grande forme pourquoi est-ce que je perds mon temps ici ? Mais je préfère quand même vérifier sur ELLE et ELLE me dit que je dois prendre soin de moi dans des mots limpides : (forme : prenez soin de vous).

Alors je décide que l’horoscope de ELLE est bien plus fort que celui de Biba. Désormais, je suivrai quotidiennement les recommandations de ELLE, dussai-je m’étaler tout un tas de crèmes à l’abricot bio sur la figure et suivre tous les meilleurs plans pour trouver l’amant idéal quand on a passé (largement) 45 ans et que bien évidemment, on n'est pas encore pourvu du dit amant en diamant.

Enfin, l’homme de l'art arrive ; il me parle à peine..... Retirez vos chaussettes, retirez votre montre, allongez vous, il touche mes poignets un quart de seconde, me regarde et me dit « je vois » !
Moi aussi je vois, c’est pas une raison pour se la péter ! Tentant ce qui se voudrait être une boutade histoire de détendre l'atmosphère, je lui réponds « j’entends » mais, imperturbable, il sort juste une boite avec des salop..... choses extrêmement pointues qu’il m’enfonce dans des endroits choisis. Quand je ressemble à un porc qui pique (pique pique et collée gram) il quitte la pièce en éteignant la lumière et me dit à tout à l’heure.

J’ai affreusement mal aux doigts de pieds, je ne peux plus bouger, je suis pétrifiée comme le gardien de but du PSG quand il voit les joueurs de l'OM monter vers lui.

Je me dis qu’il va revenir mais il ne revient pas et l’heure tourne alors j’essaye de penser à des fleurs mais ce sont des roses alors je me concentre pour penser à la campagne mais il y a des clôtures en barbelés alors je me concentre sur les bruits de la pièce à côté où ce que j'imagine être une pré- adolescente à couettes écoute les Simpsons à tue tête et je me détends enfin.

Je reste là, allongée, 35 minutes..... Chaque minute durant l’équivalent de 8 heures ou de 30 secondes à regarder un film de Robinson Savary !


En gros, c’est long comme 14 éternités passées à lire un unique livre de Marc Levy et puis un jour, alors que je ne pèse plus que 31 kilos (c'est un fantasme, je vous rassure), vu le temps passé sans manger dans cette chambre hostile, l’homme revient, il me demande si ça va mieux.... Devant mon air dubitatif il m’engueule presque, me dit que je suis compliquée, que c’est pas dieu possible des patientes pareilles ! Encore un peu et c'était trop....

Je paye 45 euros, j’ai l’impression d’avoir 12 ans et de m’être fait chopper par ma mère avec la main du petit voisin sous mon maillot de corps Petit Bateau.

Je n’en mène pas large, il me donne rendez vous la semaine prochaine, je n’ose même pas dire non et je m’en vais, tête basse et bras ballants, faire un autodafé à base de ELLE et m’abonner à Biba ou le contraire, je ne sais plus.

Je repasse ce soir, bon app les filles et gros bisous,

Sixt'

vanessalala said...

bonsoir laure,
n'espérant pas de solution radicale, je me contente de me poser des questions pratiques:
-les routes sont-elles débloquées?
-evan a-t-il pu aller à l'école?
-as-tu vu ton fils?
-as-tu été au journal?
je pense fort, très fort à toi, à vous, au liban.
bisous

vanessa

laure ghorayeb said...

les routes sont ouvertes mais la tension persiste.Mazen a pu emmené evan chez nous,aujourd'hui il va aller au lycée.la vie reprend mais la peur continue à nouer les estomac.le souvenir de la guerre entre aoun et geagea est revenue à l'esprit,nous nous sentons menacés et privés de tout soutien.c'est infernal.mon fils ainé est au soudan pour affaire,sa femme est rentrée hier de doubai ,aussi pour affaires, et leurs enfants sont chez leur autre grand'père.
j'espère que les interventions politiques vont mettre fin à cette situation.
je vous embrasse toutes.


Bonjour les amies

Sixtine said...

J'espère que Wallid pourra rentrer sans encombres à Beyrouth, que tout va rentrer dans l'ordre, que Aoun n'est pas revenu au Liban pour foutre la merde et que le communautarisme cèdera la place à la raison...
Je guette les infos et le sentiment d'impuissance revient.
Courage !
Je t'embrasse FORTISSIMO,

Sixt'

Fay said...

Chère Laure
J'espère que Evan a eu une bonne journée au Lycée et que le ciel de Beyrouth et d'autres villes du Liban est déjà bien dégagé de toutes traces de fumée noires et d'autres sequelles de guerre...
Prions que les pourparlers de Paris se passeront le plus vite possible!
Dur dur de voir les tenants de vieilles guerres revenir encore pour manipuler les rangs...
Courage

vanessalala said...

bonsoir les filles,
7,6 milliards alloués au liban, c'est la bonne nouvelle du jour, reste plus qu'à souhaiter que la reconstruction soit la priorité de tous. un liban pour tous, un liban souverain.
on va attendre. on va y croire.
à demain.
gros, GROS bisous

vanessa

Margaret said...

Laure,
Comment vas-tu? Comment est la situation maintenant? J'ai ecoute que Siniora a recu des billions de dollars en aide. C'est quelque chose de bien, ca?

laure ghorayeb said...

crt après -midi il y a eu des affrontemùents sanglants entre chiites et sunnite à beyrouth ouet:4 tues,35 blesses.
une discussion acerbe entre étudiants dans une université,dispute,accrochage,tirs aveugles des immeubles sur les étudiants,jet de pierres...la pagaille.L'armée a décrété la loi d'urgence,dégfence de circuler de 20,30 cette nuit jusqu'à six heures du matin ,dans beyrouth.
demain un autre jour. on entendait les tirs de chez nous.on a envoyé evan à la montagne,mazen est rentré chez lui,walid doit arriver demain soir.j'espère que la route de l'aéroport restera ouverte d'ici là.
je vous embrasse toutes.
je suis revenue tôt du journal,car on nous a dit que dans la rue des baznques,très proche du journal,les hommes masqués ont essayé de s'infiltrer dans la région.
maintenant tout est calme.
demain c'est un autre jour de tension.
Nous n'avons pas pu nous réjouir des résultats de paris 3.
il est minuit à beyrouth,tout est tellement silencieux que la peur s'empare de nouveau de nous.
je me tais et je vous embrasse.
je sais que vous pensez à nous.

Sixtine said...

Il est 5h30 à Paris. J'ai mal dormi. Le couvre feu ne me laissait rien présager de bon. Malheureusement, un rapide coups d'oeil aux news me confirme que j'avais raison.
Les quartiers musulmans se sont embrasés... D'autres blessés, d'autres morts...... Jusqu'où peut aller la folie des hommes ?

Sixt"

laure ghorayeb said...

hier soir j'étais très perturbée.ce matin ça va mieux.la nuit a été plutôt calme avec la defense de circuler.
jusqu'à maintenant les choses n'ont pas changé,on attend mais quoi? un miracle peut-être ou le retour à la réalité chez toutes les fractions de la vie politique au liban.on ne peut plus supporter. 30 ans ne sont-elles pas suffisantes pour expier des crimes que nous n'avons pas commis?
Beyrouth est si triste ce matin qu'on sent le besoin de pleurer pour la consoler.

Fay said...

Chère Laure
Mes pensées vont à toi, ta famille et tous les libanais qui ont déjà trop vécu ce genre de chaos.
Je t'embrasse bien fort.

LEAABOUROUSSE said...

Chères toutes,

Je viens d'avoir ma grand-mère au telephone de Beyrouth qui dit qu'elle ne pourra pas aller jouer aux cartes aujourd'hui. Con club n'a pas fermé ses portes de toute la guerre pourtant !! Merde dit-elle !

Merci Sixt de nous faire rire.

Laure, STP dis à Walid de me faire signe dès qu'il est arrivé.

je vous embrasse
léa